> Cédric Torne

Septembre 2013

Emilie Losch regarde l’architecture : comment elle s’érige, quels moyens sont mis en oeuvre pour la faire monter. Son travail glane ce qui sert à construire dans cet axe vertical. Elle appuie sans cesse sur les boutons haut et bas d’un ascenseur qui se joue des échelles du corps et de l’espace architecturé.