Tangram
Tangram
Tangram
Tangram
Tangram
Tangram
Tangram
Tangram
Tangram

Tangram, 2013

Sculpture modulable
34 modules en acier (tôle à chaud d’épaisseur 2 mm)
Dimensions variables
Projet in situ reprenant pour forme de base le plan de la galerie Saint Ravy à Montpellier.

Le tangram, « sept planches de la ruse » ou jeu des sept pièces, est une sorte de puzzle chinois. Le tangram est le plus souvent composé de sept pièces élémentaires découpées dans un carré, mais des dissections plus générales, de formes différentes et non issues d’un carré, peuvent également être appelées tangrams. Le tangram est aussi un casse-tête dont le but du jeu est de reproduire une forme donnée, généralement choisie dans un recueil de modèles. Les règles sont simples : on utilise toujours la totalité des pièces qui doivent être posées à plat et ne pas se superposer.

Ici, le tangram est composé de 34 pièces dont les formes géométriques sont obtenues par la dissection de la surface de la galerie Saint Ravy selon l‘axe des croisées d’ogive du plafond.

En laissant entrevoir les interstices entre ses fragments, ce projet en acier nous invite à jouer avec l’architecture du lieu en utilisant ses inclinaisons ou ses murs, ou en déplacant à l’infini les différentes parties. Le plan se déforme et l’espace se déconstruit ainsi selon notre propre créativité, faisant de Tangram une installation mouvante et participative.

 

Tangram, 2013

Adjustable sculpture
34 steel modules (sheet metal thickness : 2 mm)
Variable dimensions

The tangram or “seven boards of skill” is a Chinese dissection puzzle consisting of seven flat shapes, called tans, which are put together to form shapes. The objective of the puzzle is to form a specific shape (given only an outline or silhouette) using all seven pieces. More general dissections and different forms can also be called tangrams.

The sculpture Tangram is an in situ project made of 34 parts whose geometrical forms are obtained by the dissection of the Montpellier Saint Ravy gallery’s plan, according to the ceiling ribbed vault axes.

Showing the interstices between its fragments, the project invites us to play with the architecture of the place by using its slopes or its walls, or by moving endlessly the different parts. The plan becomes distorted and the space is rebuilt according to our own creativity, making of Tangram’s sculpture a moving and participative installation.

Tangram

  • Installations & Sculptures
 
 
Back to top