Vena Mundi
Vena Mundi
Vena Mundi
Vena Mundi
Vena Mundi
Vena Mundi

Vena Mundi, 2016

Sculpture murale
Impression 3D en ABS (technique FDM, dépôt de matière fondue)
75 x 180 x 4,7 cm
Partenariat avec NOVARC dans le cadre de la résidence à la Maison de la Tour / Le Cube, Valaurie, FR 

Vena MundiVeine du Monde en latin, est une référence directe au symbole mythologique de l’Axis Mundi, l’Axe du Monde faisant le lien entre la Terre et le Cosmos. Vena Mundi évoque pour sa part l’axe horizontal en reprenant le tracé du fleuve le plus long du monde, celui du mythique Nil et de ses affluents.

Accrochée au mur, la sculpture rebascule les axes. Elle se joue ainsi d’une lecture cartographique en renversant le Nord au Sud pour brouiller les repères et revenir à l’idée que la source d’un fleuve est en amont de son embouchure.

Isolée de son contexte géographique, elle dépasse sa condition de réseau hydrographique pour devenir un ensemble de veines et d’organes, un organisme végétal ou encore des fissures dans la roche et les figures fractales. Son relief et sa matière évoquent quand à eux les parois d’un canyon ou les drapés des grottes, formés par des millénaires d’érosion karstique et de gouttes d’eau sculptant le calcaire grâce à une subtile et délicate chimie souterraine.

 

Vena Mundi, 2016

Wall sculpture
ABS 3D print
80 x 190 x 4,7 cm
Partnership with Novarc as part of the 2016 Maison de la Tour / Le Cube art residency

Vena MundiVein of the World in Latin – is a direct reference to the mythological symbol of the Axis Mundi, the Axis of the World which establishes the link between Earth and Cosmos. Vena Mundi for its part evokes an horizontal axis, following the layout of the world’s longest river : the mythical Nile and its affluents.

Hung to the wall, the sculpture tips over axes. It plays with the usual cartographic reading, reversing North and South to scramble the landmarks and to revisit the idea that the source of a river is upstream of its mouth. 

Isolated from its geographical context, it exceeds its condition of river network to become a set of veins and organs, a vegetable organism as well it reminds us the fractal figures. Its relief and matter evoke also the walls of canyons or the draperies we can find in caves, formed by thousand years of karstic erosion and the drops of water carving limestone thanks to subtle and delicate underground chemistry.

Vena Mundi

  • Installations & Sculptures
 
 
Back to top